running

Mon défi sportif : les foulées du Pont du Bonhomme

titre

Après le Tour de Houat, je me suis lamentablement reposée sur mes lauriers… Genre, « maintenant que j’ai couru Houat, je suis une coureuse et je cours ce que je veux quand je veux ». Rions bien fort ensemble s’il-vous-plaît. J’ai donc logiquement laissé tomber l’entraînement parce que la course était passée, parce que c’était la rentrée, , lire la suite →