La magie de Brocéliande ★

Vous ne me croirez peut-être pas si je vous dis qu’avant l’année dernière, je n’étais jamais allée à Brocéliande. Pourtant nous vivons à une heure de route à peine de là, depuis plus de 15 ans !

Il a fallu une première balade l’année dernière pour qu’enfin je découvre les lieux et sa forêt mythique. J’y suis retournée deux fois depuis, avec mon association de danse (dont c’est le thème du spectacle de fin d’année), et lors d’un long week-end en famille pour l’Office de Tourisme de Haute Bretagne.

Ces deux jours et demi sur place nous ont vraiment permis d’en profiter à fond, et de prendre le temps de plonger dans les contes et les légendes de Brocéliande. C’est qu’elles sont nombreuses, et si je m’y perds encore un peu dans tous les personnages et les histoires fantastiques, je commence à y voir un peu plus clair et à me laisser porter par toute cette magie. Arthur, Merlin, Viviane, Morgane, Lancelot… sont désormais des personnages qui me parlent et me font rêver, alors que jusqu’à présent, je dois bien avouer que je n’y comprenais pas grand chose !

D’ailleurs à ce sujet, si un jour vous aussi vous allez vous balader à Brocéliande, je ne saurais que trop vous conseiller de prendre un guide conteur, cela change tout ! Ce week-end là, c’est Guillaume qui nous a révélé tous les secrets du Val sans Retour, et en avril c’est Aurore du Centre de l’Imaginaire Arthurien du Château de Comper qui nous a accompagnés tout au long de la journée. Un régal à écouter pour les petits et les plus grands, et une merveilleuse façon de vivre les légendes de l’intérieur.

Un autre moyen très ludique et sympa de découvrir Brocéliande est de partir à la chasse au trésor avec l’application de géocaching proposée par l’Office de Tourisme. Nous sommes partis sur les traces de Merlin. Là pour le coup on est un peu plus livrés à soi-même, mais en suivant les instructions on a découvert de très beaux endroits, détaillés à chaque fois sur l’application. Les enfants ont adoré retrouver le trésor et la balade était très complémentaire de ce que nous avions déjà fait avant.

En résumé, voici les endroits que nous avons beaucoup aimés au cours de nos trois séjours :
– À Tréhorenteuc : le Val sans Retour, l’église du Graal, l’Arbre d’Or, le Miroir aux Fées, le Rocher des Faux Amants et le Siège de Merlin
– À Paimpont : la Porte des Secrets, l’Abbaye et le sentier d’interprétation autour de l’étang
– À Concoret : le château de Comper, le Centre de l’Imaginaire Arthurien et le chêne à Guillotin
Et lors de notre chasse au trésor : la fontaine de Barenton, le Tombeau de Merlin, la Fontaine de Jouvence, le château de Trécesson et le chêne des Hindrés qui culmine à plus de 18 mètres.

Et vous, vous connaissez Brocéliande ? Quels sont vos coins préférés ? Dites-nous tout !

 

10 commentaires

  1. Petite question: je viens en août avec mes enfants (7 + 10) à Carnac et je veux leur montrer entre autre la Brocéliande. Est-ce qu’il y a aussi des guides conteur pour des enfants qui ne parle pas francais? Même problème pour le Centre de l’Imaginaire Arthurien , ca fait du sens si on ne comprend pas le francais? Je peux bien sûr traduire un peu, mais je peux pas faire de l’interprétation simultanée… 😉
    Sinon, quelqu’un a des idées pour des petits promenades dans le Morbihan pour enfants pas trop fans de la randonnée?

  2. Bonjour Bretonne de Coeur je me permets de te donner quelques pistes pour des balades avec tes enfants car j’écris des Guides de balades en famille – que Céline et Marjolaine ont présentés ici plusieurs fois.
    – déjà pour Brocéliande avec des enfants non francophone je te déconseille le château de Comper dont la muséographie est beaucoup basée sur l’écrit – Céline tu confirmes ? Ça a peut-être changé depuis mon dernier passage l’été dernier ceci-dit.
    – Pour les balades dans le Golfe du Morbihan avec des petits tu peux essayer :
    – Le centre ville de Vannes (les remparts et les lavoirs de la Marle ont du succès auprès des enfants, puis le chemin vers Conleau avec Retour en bus-navette gratuite). Pour les motiver : la plage-piscine à Conleau et les glaces au retour au port de Vannes.
    – L’île aux Moines : pour encourager les enfants faites un safari photo à la recherche des boîtes aux lettres décorées, il y en a plein.
    – Le long de la rivière d’Auray jusqu’au Bono et retour en bateau.
    – La boucle La trinité-TyGuard-les salines de Kervillen et retour par le chemin de la Vigie – possibilité de se baigner – découverte d’une cabane de douaniers et d’une saline. A proximité : la plage du Men-Du avec son îlots de sable accessible à marée basse
    – Le tour de l’île de Sept-Îles à Laormor-Baden (entre deux bains à la plage du même nom).
    voilà… petite sélection pour enfants pas randonneurs.
    Bon séjour chez nous

    1. Merci Fanchette pour toutes ces belles pistes de balade !
      Bretonnedecoeur, tu peux les suivre les yeux fermés !
      Concernant ta première question, il existe des guides non francophones, anglais bien sûr mais aussi allemand, nous avons testé l’année dernière. N’hésite pas à te renseigner auprès de l’Office de Tourisme, ils sauront te donner des noms en fonction de la langue que tu recherches.
      Concernant le château de Comper, je l’ai fait avec et sans conteur… avec c’est mieux, car en effet il y a beaucoup à lire quand on est tout seul. Il y a cependant des panneaux plus courts adaptés aux enfants (à la fin, je ne lisais plus qu’eux 😉 )

  3. Ah, Brocéliande, que de souvenirs puisque je m’y suis mariée… il y a longtemps ! La statue de la Vierge se tenait encore tout près de l’étang de l’Abbaye. Depuis, elle a été détruite par la foudre. Tout un car d’Américains regardait passer la « mariée de Brocéliande » et j’ai dû serrer une cinquantaine de mains. Il ne faut pas manquer, lorsqu’on visite l’église de demander à voir le Christ sculpté en ivoire… une merveille ! En ce qui concerne les curiosités, il ne faut pas oublier l’église de Tréhorenteuc, où des prisonniers allemands ont peint des fresques relatant les légendes de la Table ronde.

  4. merci pour ce joli billet, nous habitons en Bretagne depuis 30 ans et nous ne connaissons pas Brocéliande, oh j’ai honte!!
    pour Bretonne de coeur, peut être prendre le petit train qui va d’Auray vers Quiberon? une balade agréable quand il fait beau et qui dure environ une heure.
    bonne soirée
    je garde ce billet précieusement

  5. J’y suis allée il y a quelques années et je regrettais le manque de signalisation et le manque d’indications sur les sites. Cela a peut être bien changé…

  6. Je suis littéralement tombée amoureuse de Broceliande ! 3 ans que je n’y suis pas allée, et je ne rêve que d’une chose pour cet été : y passer au moins 3 jours. C’est un lieu magique, ressourçant, beau … que du bonheur !

Les commentaires sont fermés.