Ma prépa pour le Tour de Houat 2017

Tour de Houat 2015

Après avoir trépigné pendant des semaines pour connaître la date, après avoir tremblé de ne pas être dispo si la date changeait, après avoir scruté mon ordinateur pour faire partie des premiers inscrits, je peux enfin l’officialiser : JE SUIS INSCRITE AU TOUR DE HOUAT 2017 – YOUHOU !!!

Il y a deux ans, boostée par l’expérience de Céline et sa team de copines, je me lançais dans le tout premier trail de ma vie. Cette course reste d’ailleurs la plus longue que j’ai jamais faite et une expérience incroyable dont je suis super fière (si j’avais encore un CV, je la mettrais dessus !)

Bref, la course a désormais lieu seulement tous les deux ans et je suis super excitée de remettre ça cette année. Mais avant cela : PRÉPA !

Eh oui ! Je ne suis pas vraiment taillée pour la course : j’ai une foulée traînante, un cardio de base médiocre (quand j’étais sportive de haut-niveau, je déprimais le médecin de l’équipe de France), je ne suis pas légère… Bref, on va dire que pour réussir (à terminer) une course telle que celle-ci, je dois tout miser sur une entraînement sérieux et ma tête de mule.

Ce qui signifie :

Reprendre la course. Je n’ai pas couru depuis le mois de janvier parce que je n’en avais aucune envie. Cet hiver, j’ai eu besoin de chaleur et de cocooning, alors j’en ai fait des réserves. Maintenant que les réserves sont pleines, il faut que je me fasse un peu violence et que j’y retourne.

Courir chaque semaine. La course a lieu le 26 août, ce qui me laisse exactement 4 mois pour me préparer. Je vais donc courir chaque semaine, dès que j’ai effectué ma reprise histoire de décrasser doucement la machine en commençant par 5-7km.

Intensifier le rythme. Mi juin, je vais intensifier le rythme avec 2 ou 3 sorties par semaine. C’est ce que j’avais fait en 2015 et ça m’avait bien réussi avec une sortie de 8-10 km par semaine.

Manger du dénivelé. Cette course, c’est les montagnes russes avec les plages, les sorties de plage, les falaises, les escaliers… Rien que d’y penser, je me demande POURQUOI j’ai envie d’y retourner (cherchez pas, c’est mon côté maso). Je vais donc me faire plus de dénivelés que d’habitude, ça avait super bien marché pour les dernières Foulées du Pont du Bonhomme alors, y’a plus qu’à.

Courir une fois 15 km une quinzaine de jour avant la date. Pour me rassurer en sachant que je l’ai dans les jambes et dans la tête.

M’étirer deux fois plus à la gym. Car quand je cours, j’ai les mollets qui se musclent !

Ne pas trop courir la semaine précédente. Je le note ici au cas où j’oublie mais j’avais bien joué le jeu en 2015 !

 

Je ne sais pas encore avec si je vais courir seule ou non. Céline que vous connaissez ne peut toujours pas courir à cause de son genou (snif), Céline G qui a couru en 2015 avec moi s’aligne sur le 9,6 km et tous les autres de la bande courent deux fois plus vite que moi. La nounou de mes filles avec qui je cours dès que possible sera peut-être de la partie, ça serait sympa !

Mais qu’importe, seule ou accompagnée, je me sens prête à enfiler mes baskets et à relever le défi !

Tour de Houat 2017 : ME VOILÀ !!!

Pour ceux que cela intéresse, il reste peut-être encore des places pour la course !

11 commentaires

  1. Tous les coureurs sont plus ou moins « maso » ; je le sais bien, j’en étais.. (:-)) ) ; alors je te souhaite un bon entraînement, et une belle course !!!

  2. Bravo et tous mes encouragements pour ce défi.
    Ca me motive pour d’autres domaines !
    Bonne journée

  3. Nouvelle sur le site, mais Bretonne d’origine, je vous avoue toute mon admiration !
    Moi je marche… je ne sais pas courir… un vrai handicap. Pourtant mon cœur fait l’admiration de mon cardiologue…Ça doit venir des poumons. Belle journée. Merci pour les images merveilleuses de votre site.

  4. Oh punaise ça me tente ça me tente..je viens de regarder la date…15 jours avant Auray-Vannes PARFAIT ! Je mûris ça rapidement !! Dans tous les cas j’ai hâte de suivre tes exploits 🙂

  5. Olala ça donne trop envie!!
    C’est super loin pour moi, mais ça pourrait donner des idées de vacances… il faut que j’étudie!

Les commentaires sont fermés.