Ma longère en pain d’épices

Maison en pain d'épices via Wonderful Breizh

Pour les 3 ans de ma cadette, je lui avais préparé une maison en pain d’épices. Elle venait d’un kit tout fait, elle était très basique et pas vraiment très bonne mais elle avait fait son petit effet. Depuis ce jour, je rêvais de me lancer dans la confection d’une vraie maison en pain d’épices.

Il y a 2 ans, j’ai vu cette maison et j’ai dit à Céline : « il faut que je fasse ma longère en pain d’épices ». Céline m’a regardée avec son oeil malicieux qui disait : « tu es folle mais tu es mignonne comme tout ».

Bref, 2 ans plus tard, je m’y suis collée et j’ai réalisé ma longère, ma maison chérie en pain d’épices ! Voilà donc pour vous, en exclusivité mondiale, la première longère bretonne en pain d’épices !

TADAM !!!

Maison en pain d'épices via Wonderful Breizh

La processus n’est pas compliqué mais il est plutôt long. J’ai réalisé moi-même mon gabarit car je voulais une longère (donc, très longue) et pas une maison standard. J’ai ensuite suivi les instructions du site All Recipes qui propose un pas à pas super détaillé et surtout, une recette de pain d’épices vraiment bonne.

J’ai cuit le gâteau lundi, j’ai collé les différentes pièces de la maison mardi (avec de la colle alimentaire Vahiné) et j’ai fait la déco mercredi avec les enfants.

Inutile de vous dire qu’ils étaient excités comme des puces et que j’ai eu un peu de mal à tracer des fenêtres correctes ! Mais bon, ça fait partie du charme de la maison, non ?

 

Maison en pain d'épices via Wonderful Breizh

Maison en pain d'épices via Wonderful Breizh

Maison en pain d'épices via Wonderful Breizh

Maison en pain d'épices via Wonderful Breizh  Maison en pain d'épices via Wonderful Breizh Maison en pain d'épices via Wonderful Breizh  Maison en pain d'épices via Wonderful Breizh Maison en pain d'épices via Wonderful BreizhPour la déco justement, j’ai eu peur que cela ne rende rien mais ce genre de réalisation pardonne la maladresse et l’à peu près sans souci. Je ne suis pas rentrée dans les détails en comptant le nombre de fenêtres mais l’idée est là et les enfants ont reconnu leur maison.

Maison en pain d'épices via Wonderful Breizh

Maison en pain d'épices via Wonderful Breizh

Depuis, notre mini-longère trône au pied du sapin. Les enfants attendent patiemment de pouvoir la croquer, ce qu ne saurait tarder vu comme elle appétissante !

Maison en pain d'épices via Wonderful Breizh

Si cela vous dit d’en savoir plus sur sa réalisation, dites-le moi, je vous ferai un billet !

Alors, elle vous plaît cette petit longère gourmande ?

 

25 commentaires

  1. Bonjour à toutes et à tous,
    Je n’ai qu’un mot à la bouche « wahou », j’aimerais bien que tu fasses un autre billet pour nous dire exactement comment tu as fais, j’adorerais avoir la patience et surtout le talent pour faire ça, j’attends avec impatience la suite.
    Bonne journée

    1. Alors la patience n’est pas ma qualité première, c’est pour ça que les détails ne sont pas merveilleux donc tout le monde peut le faire, je t’assure !

  2. Hyper jolie !! quel boulot ! j’imagine que les sujets « père noël et bonhomme de neige » ont été acheté dans le commerce, non?
    Vraiment canon!

  3. J’adore ! C’est très joli et réussi!
    Et justement cette année j’étais tentée d’essayer de faire aussi une maison en pain d’épices, et je m’apprêtais à commencer à regarder quelques recettes en ligne donc oui, je suis super intéressé par le pas à pas!
    Bonne journée

  4. J’adore ! Chez nous, j’essaye d’en faire une chaque année. C’est pas toujours super beau, c’est plus ou moins réussi, des fois, il y a un tremblement de terre et on est obligé de l’entamer rapidement car ça s’écroule … mais c’est devenu un de nos rituels de Noel, et les enfants me demandent maintenant quand est-ce qu’on commence la maison !
    La colle maison est simple à fabriquer soi-même ( sucre glace et blanc d’oeuf ). Je découpe des fenêtres à l’emporte pièce ( et du coup, ça s’écroule plus vite !). Ou j’en dessine en incrustant des sucres candies …
    Ma touche perso : un toit en langues de chat collé sur feuille de cuisson. C’est l’étape où les enfants peuvent mettre la main à la pate alors ils sont ravis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *