Organisation – mon bullet journal

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

À chaque rentrée, c’est la même chose, j’ai plein de bonnes résolutions notamment en terme d’organisation, et je me trouve face au même souci : je ne trouve pas d’agenda qui me convienne à 100%. Quel que soit le format (papier) (je n’ai jamais réussi à m’habituer aux agendas électroniques), il y a toujours un truc qui manque, ou qui cloche… Soit il n’y a pas assez d’espace pour tout noter, soit la semaine commence un dimanche, soit il n’y a pas d’annexes ou de pages blanches pour noter des à-côté, etc. etc.

Cela fait des années que je cherche l’agenda idéal. Jusqu’à ce que j’entende parler du Bullet Journal. Et là, révélation les amis, j’ai arrêté de chercher l’agenda parfait, j’ai créé celui dont j’avais besoin !

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Le Bullet Journal (ou Bujo pour les intimes) qu’est-ce que c’est ? C’est une méthode venue d’outre-atlantique qui consiste à tout noter (agenda, planning, to-do list, et bien plus encore) dans un carnet que l’on trimballe partout. On numérote les pages pour ne pas s’y perdre, et on rajoute au fur et à mesure tout ce dont on a besoin, pour avoir toujours tout sous la main.

Pour créer le mien, je me suis inspirée de cette vidéo, car je le trouvais joli et clairement expliqué. Il existe des tas et des tas d’autres façons de faire, mais il faut bien commencer quelque part, n’est-ce pas ?

J’ai commandé tout le matériel nécessaire, c’est à dire pas grand chose : un carnet format A5 (j’ai choisi un Leuchtturm 1917 turquoise 249 pages blanches pour sa jolie couleur de couverture et la bonne qualité de son papier), des feutres noirs Faber Castell PITT artist pen avec des pointes de différentes largeurs, et une pochette de feutres Staedtler à pointe fine 0,3mm. J’ai détourné ma jolie pochette Little Margotine en guise de trousse et j’ai récupéré une petite règle que j’avais depuis longtemps.

On peut également utiliser du masking tape, des surligneurs fluos, des gommettes, des post-it, bref tout ce qui vous fait envie pour décorer joliment votre bullet journal (mais ce n’est pas une obligation, le bullet journal peut aussi être très sobre, avec des Bic et un simple cahier !). Moi j’ai pris le parti de le décorer un maximum afin de lier l’utile à l’agréable… J’ai toujours voulu dessiner sans jamais oser sauter le pas, là c’est pour moi l’occasion de gribouiller un peu, sans pression ni prise de tête, tous les jours.

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Une fois tout mon matériel réuni, j’ai commencé par la page d’accueil (qui est encore très sobre mais je compte bien l’améliorer au fil du temps)

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Ensuite, la partie sans doute la plus importante du bullet journal : l’index. C’est grâce à lui (et aux pages numérotées) que je vais pouvoir retrouver facilement tout ce que je vais noter sur mon journal : calendrier, planning, agenda jour par jour, mais aussi to-do list, objectifs, pense-bête, projets, etc. quel que soit l’ordre dans lequel je crée les différentes pages.

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Autre page très importante, la clé du journal avec tous les petits symboles que je vais utiliser pour noter les différentes tâches à accomplir :

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

On passe ensuite à l’organisation pure et dure, avec tout d’abord les calendriers 2016 et 2017, pour bien se repérer dans le temps. Moi j’ai tout dessiné à la main, parce que ça m’amusait, mais libre à vous de télécharger et d’imprimer des calendriers tout prêts, il y en a plein sur internet, ensuite vous n’aurez plus qu’à les coller dans le journal. À titre d’exemple, ça m’a pris une bonne grosse demi-heure pour ces 2 calendriers, ce n’est pas si long, et j’ai trouvé ça très plaisant à faire (c’est mon petit côté Rain Man ^__^)

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Vient ensuite le calendex pour les 12 mois à venir. Il est volontairement très épuré, il permet de voir d’un seul coup d’œil les principaux évènements sur une année. J’utilise des codes de couleurs pour noter les jours où je coworke chez Marjolaine ou chez moi, les déplacements pro, les voyages, les vacances scolaires, les spectacles de danse, etc. Cela me permet de me repérer facilement dans le temps (et l’espace !), c’est super pratique.

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

On passe ensuite au planning du mois, jour par jour, plus détaillé. Celui de septembre étant déjà très plein, j’ai créé un peu en avance celui d’octobre pour vous montrer à quoi cela ressemble : il y a une colonne pour les activités ou les infos qui concernent la journée complète, ainsi qu’une colonne matin et une colonne après-midi / soir pour détailler si besoin. J’ai séparé les semaines par un trait pour y voir plus clair. Et j’ai rajouté une colonne objectifs du mois (et un rappel des codes couleur)

WBZH_bulletjournal07

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

J’ai créé ensuite l’agenda du mois, jour par jour, avec 2 jours par page (ou 3 quand c’est le week-end). Cela me suffit jusqu’à présent pour tout noter, mais vous pouvez bien entendu adapter vos pages en fonction de vos besoins (une semaine sur 2 pages, un jour par page, etc.). Dans mon cas, chaque page est divisée en 2 par un simple trait horizontal, et j’inscris dans chaque partie le jour de la semaine et la date.

C’est là que je note chaque jour les tâches à faire dans le détail, les rendez-vous, les mémos, les recherches, la météo du jour etc. en utilisant les symboles de la page clé que je vous ai montrée ci-dessus. Et je coche chaque point une fois la tâche accomplie, ou je mets une flèche si je dois la reporter à plus tard.

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

À la fin du mois, je fais une page récapitulative avec mes moments marquants. comme un petit résumé du mois qui vient de s’écouler.

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Puis je recommence le mois suivant : planning du mois + agenda jour par jour + moments marquants…

Mais parce qu’un bullet journal n’est pas un simple agenda (sinon il suffirait d’en acheter un plutôt que de s’embêter à le créer), il y a aussi la possibilité de créer des pages spécifiques au fur et à mesure des besoins.

J’ai par exemple créé dès le début de mon journal une page pour les anniversaires, les dates des vacances scolaires pour les 2 prochaines années car je suis toujours en train de les chercher, une liste pour préparer rapidement ma valise quand je pars en blog trip ou voyage professionnel (je ferai sûrement des listes vacances d’hiver / vacances d’été / camping plus tard dans l’année), mes articles à écrire et des idées pour les prochains, mes clients à recontacter, mais aussi les colis que je reçois, des wishlist sur mes sites préférés, des idées de cadeaux de Noël, etc.

La liste est longue et continuera de s’allonger au fur et à mesure de l’année et de mes besoins. L’avantage c’est que j’ai désormais tout sous la main, fini les post-it qui volent dans toute la maison. Et tout est facile à retrouver grâce à l’index !

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Quelques idées supplémentaires de pages :
– livres à lire / livres lus
– films à voir / films lus
– recettes préférées / recettes à tester
– menus pour la semaine
– liste de courses standard
– budget
– mots d’enfant
– destinations qui nous font rêver / pays déjà visités
– petits et grands bonheurs
– phrases et citations qui nous inspirent…

On peut également créer des « trackers » pour les tâches journalières récurrentes ou les bonnes résolutions que l’on veut tenir au jour le jour : sport, se coucher tôt, lire, manger des légumes, ne pas fumer… Le choix est plus que vaste ! Je n’ai pas encore expérimenté les trackers, mais il ne faut jamais dire jamais, je ne suis pas à l’abri de m’y mettre aussi (pour me motiver à me coucher tôt, et à faire du vélo tous les matins par exemple)…

Mon bullet journal (via wonderfulbreizh.fr)

Comme vous pouvez le voir, les possibilités du Bullet Journal sont infinies : il existe autant de versions différentes que de personnes qui l’utilisent, puisqu’il s’adapte aux besoins et attentes de chacun. Le plus beau c’est qu’il est très simple de s’en faire un, et de l’enrichir au fur et à mesure. L’investissement en temps dépend du degré de finition que vous souhaitez lui apporter, moi par exemple ça m’a pris à peu près 2h pour créer les calendriers, le calendex 2016-2017, le planning et l’agenda jour par jour de septembre. Pour octobre, il ne m’a fallu qu’une toute petite demi-heure pour créer le planning et l’agenda. Quant aux pages et au remplissage du bullet journal, cela se fait au fur et à mesure, cela ne prend quelques minutes par jour. Et quel confort : tout coucher sur papier me permet de me libérer l’esprit et de moins oublier les choses…

Pour la petite histoire, ma fille s’est étonnée de voir tant de choses notées en si peu de temps dans mon bullet journal. Ce à quoi je lui ai répondu : « Ça te donne une idée de tout ce qu’il y a dans ma tête ! » –> Un vrai bazar de mère de 3 enfants qui doit aussi gérer leur planning, free-lance à la tête de deux blogs, qui jongle avec des dizaines de clients différents, qui a une vie sociale et associative active et fait du sport plusieurs fois par semaine… la routine, quoi ! ^__^

Quoi qu’il en soit, pour moi le Bullet Journal, l’essayer c’est l’adopter !

Et vous ? Ça vous tente ? Vous connaissiez déjà ?

Enregistrer

74 commentaires

  1. Ca me tente, je trouve ça joli! Mais j’aurais peur de m’y perdre…
    Je me suis créé un Bujo pour mon programme d’amaigrissement, c’est ludique, agréable et sympa, mais ça prend du temps je trouve!

  2. J’en ai un aussi, un leuchtturm 1917 bleu roi à petits carreaux. Mais il n’est pas installé pareil. Et pour moi, l’indispensable stylo c’est un pilot Frixion bleu.
    J’ai vraiment hâte d’avoir votre avis sur le long terme.

    1. Je reviendrai en parler dans quelques mois, c’est une bonne idée. J’ai longtemps hésité entre pages blanches, pointillés, carreaux… le blanc est pas mal, ça laisse beaucoup de liberté, mais il ne faut pas oublier sa règle et ne pas perdre la feuille amovible lignée / quadrillée pour mettre en dessous ! 😆

  3. j’en ai fait un aussi.
    au début j’ai eu peur que ça ne me prenne beaucoup de temps , et puis le plaisir de « faire » son agenda a pris le pas. C’est génial de pouvoir y mettre ce dont on a besoin. Il évolue en fonction de mes besoins.
    en revanche j’ai toujours un autre agenda classique pour le travail. Avec le bullet je gère ma vie, pas mes rendez-vous pro 🙂

    1. Haha, moi ma vie pro et ma vie perso sont tellement mêlées que je ne peux pas tenir 2 agendas ou 2 bullets (j’ai essayé par le passé : fiasco total !)
      Je te rejoins complètement sur le plaisir de faire, ça me détend vachement en fait… Je renoue avec le plaisir d’écrire à la main, et de dessiner (à mon très modeste niveau !!)

    1. Qu’est-ce qui te prend du temps ? la création des pages, ou le remplir ? Moi à part les 2 premières heures de préparation – que j’ai pris comme un moment de détente et de « création » – au jour le jour ça me prend autant de temps qu’un agenda classique, sans perdre celui de chercher tous mes trucs partout 😉

    1. Ça fait quelques mois que ça circule sur Internet, mais jusqu’à présent ça ne m’avait pas plus interpelée que ça… C’est fin août que j’ai eu le déclic ! Je ne regrette pas 😉

  4. J’ai plongé depuis le mois de janvier et je suis fan. C’est vrai que ça vide la tête et en plus ça permet de garder une trace de ce qu’on a fait (tiens c’est quand ma dernière fois chez le coiffeur ?)… Pour ma part, je mixe quand même avec un agenda électronique (sur mon tel) qui est partagé avec ma moitié : je reporte sur mon Bujo les rdv importants. ça me permet aussi de suivre au jour le jour mon activité d’écriture et de me fixer des objectifs réalistes… 🙂
    J’ai aussi un bujo professionnel depuis le mois de mars et ça me convient bien aussi. Il y a un groupe Facebook Bullet Journal version français pour celles et ceux qui veulent trouver des idées et échanger 🙂

  5. Je suis admirative des personnes comme toi qui parviennent si bien à s’organiser ! Je serais bien incapable de tenir un agenda, ça m’a toujours fait peur, en fait. Du coup, j’oublie la moitié de mes rendez-vous… Je crois que j’ai un peu la phobie de l’organisation, ce qui est totalement idiot car je perds un temps fou à retrouver mes rendez-vous. Ce qui me sauve c’est que j’ai une assez bonne mémoire pour les choses importantes mais je n’ai qu’un seul enfant (pour l’instant^^) et une vie un peu plus routinière que la tienne 🙂

    1. Tu sais, j’étais comme toi il n’y a pas si longtemps… et même maintenant je déteste trop organiser à l’avance (ça me file des angoisses). Mais les années passant (merci la quarantaine !) et les 3 enfants qui grandissent demandant de plus en plus d’organisation et de trucs « hors cadre », j’avoue que je me suis sentie complètement submergée ! Mon cerveau ne suit plus, j’oublie des tas de trucs, et je me mélange les pinceaux. Pourtant j’avais une mémoire de dingue depuis toujours. Mais là ça ne fonctionne plus. Je ne sais pas si le bujo sera la solution miracle, mais en tout cas, maintenant, ça m’aide beaucoup !

  6. Du coup d’un bête agenda ça devient un bel objet! Je ne connaissais pas le bullet journal mais j’ai fait plusieurs tentatives de petit carnet en plus de mon agenda (un bête Quo Vadis de poche qui me convient très bien). Mais je crois que je suis décidément une adepte de la todo list sur feuille volante, aussi bien pour le boulot qu’au niveau perso (et même pour les menus de la semaine)! J’éprouve une vraie satisfaction à jeter le bout de papier une fois que la liste est finie (très rare) ou qu’elle est devenue tellement illisible que je dois en faire une nouvelle (beaucoup plus fréquent). Bonne journée.

    1. Ah oui, ça c’est pas mal de pouvoir jeter ses to-do lists une fois terminées ! Même de raturer sauvagement quand une tâche est terminée ! Pour l’instant mon bullet journal est très propre sur lui, on va voir comment ça va évoluer 😆

  7. C’est trop beau ! Mais j’aurais jamais la patience (ou le côté artistique) d’en faire un moi même. Peut être que je vais imprimer des modèles existants puis les colorier pour les personnaliser 🙂

    1. Mais oui, tu peux tout à fait faire ça. Ou même garder un bujo tout simple… Moi j’aime bien gribouiller, je ne m’autorisais plus à le faire, là je me lâche plus !

  8. Le mien est basique et utilitaire (joli tout de même vu de l’extérieur), et ne me quitte plus. J’ai une rubrique citations préférées « Smile ».
    C’est tout bête, mais quand on travaille beaucoup, le Bujo un bon moyen d’écrire à la main quelque chose de personnel tous les jours.
    PS : sidérée par le travail de préparation du tien.

    1. Oui, et écrire à la main me manquait beaucoup (tirer des traits à la règle aussi… c’est grave docteur ? 😆 ) Pour le travail de préparation, ça passe vite en fait, et ça détend je trouve… Surtout que je m’accorde ce temps officiellement, sans culpabiliser, puisque c’est pour être utile plus tard au quotidien 😉

  9. Waouh, je ne connaissais pas le principe et je trouve ça super joli! Le plaisir de le faire soi-même et d’y mettre les catégories qu’on souhaite… J’aurais juste un peu peur de raturer par contre! Dans mon agenda pro, il y a souvent des modifs alors je barre, j’efface, je mets des points d’interrogation partout…
    J’aurais pu être tentée si je n’avais pas besoin de synchroniser mon agenda avec celui de mon mari qui est intermittent du spectacle et dont l’emploi du temps n’est jamais le même. Question d’organisation à l’échelle de la famille… Du coup on est adepte de l’agenda électronique, bcp plus adapté à notre cas!

    1. Ah oui, là c’est plus compliqué en effet… Peut-être que ça existe en version électronique à partager ? (mais ça peut vite devenir le souk je pense ! 😆 )
      Sinon, pour la famille, on garde le calendrier mensuel WBZH dans la cuisine, et le planning de la semaine sur le frigo. Le Bullet Journal ne remplace que mon agenda et mes feuilles volantes.

  10. Comme c’est joli ! Et ça te fera des souvenirs très précis c’est chouette ! Mais ça me semble prendre tellement temps à faire que de caser ça dans une organisation quotidienne me paraît impossible ! Bravo je suis admirative !!

  11. Extra ! Moi aussi je me suis appliquée à en faire un, j’ai commencé septembre et octobre et pour ne pas laisser la place à la monotonie je vais faire novembre et décembre un peu plus tard en fonction des envies et des astuces pratiques que je vais découvrir !
    Bonne journée

  12. Wooow qu’il est beau ce bujo !!
    J’ai déjà essayé de commencer des journaux de bord : pour la météo, pour le boulot, pour les repas… Je les oublie vite et n’arrive pas à suivre !
    Et pourtant ça a l’air de simplifier l’organisation !

  13. en fait je me sers de l’agenda du travail (et d’un agenda partagé) pour mes rendez-vous.
    le bullet journal est plus un journal de to do sous forme agenda

    mais c’est justement tout son intérêt : on en fait ce qu’on veut!

  14. C’est super sympa et très joli ! même si pour l’instant un agenda classique pour mon sac à main ,avec les pages « notes » adaptées en « Livres/films à lire/voir » , « Articles » et » tâches bricolage maison » ou  » projet diy » positionnés en fin de carnet , et un agenda « doudous » ou je marque des phrases à retenir et mes 3 kiffs du jour avec de belles photos ( du journal Happinez) me suffisent pour l’instant.
    Je n’avais pas bien saisi encore l’intérêt d’un bullet journal, c’est chose faite maintenant et il y matière à a le réaliser plus facilement avec ce super article , merci !

  15. Super idée! J’avais un agenda standard, et je me servais des pages « notes » pour y ajouter tout ce dont j’avais besoin, résultat: il y avait tellement de listes et choses assez importantes que mon agenda a tenu 2 ans et je ne pouvais plus l’utiliser comme agenda…..
    En tous cas, quelle belle écriture, et je suis fan des petits dessins!!

  16. Je suis tellement admirative… C’est canon ! J’adore les carnets et j’adore ce concept mais j’en aimerais un tout fait, juste à remplir (ça existe ? quelqu’un sait ?) parce que j’écris terriblement mal, je suis aussi manuelle qu’un bébé animal nouveau né encore aveugle en gros et je ferais un immense carnage pas du tout inspirant. Mais moi qui suis accro aux listes et qui dispose actuellement de quatre carnets différents sur mon bureau, ça m’aiderait beaucoup…
    Félicitations pour le tien ! Quelle merveille 🙂
    Belle journée à toi,
    Amandine

  17. J’ai entendu parler de cette manière de s’organiser il y a quelques temps, je pense aussi me laisser tenter, ça a l’air top pour tout organiser et ça m’évitera peut être de semer des post-it dans tout mon appart et mon travail ! Tu m’as convaincue !

  18. Waouh il est magnifique ton bullet journal ! Très inspirant ! Je ne sais pas si j’aurais la patience de me lancer dedans, j’aurais trop peur que le résultat soit moche… du coup j’utilise toujours un mini agenda à l’ancienne, dans lequel je note tout et n’importe quoi 🙂

  19. Très sympa ton bullet journal. Je trouve ça top de le faire sois-même, bien plus personnel qu’un agenda acheté tout fait et qui finalement ne convient pas forcément à notre façon de s’organiser 😉

  20. J’ai suivi les étapes via snapchat et je reste admirative du résultat. Mais mes deux mains gauche en voudrait également un tout-fait ou alors je t’en commande un l’année prochaine avec une couverture Wonderful Breizh 😉 Vraiment bravo et très bonne idée

  21. J’adore l’idée ! Et je suis impressionnée par la « propreté » de la préparation du carnet… Je me connais, je suis du genre rature partout… Mon carnet serait un énorme pot de blanco ahah !
    En tout cas ça donne quelques idées pour s’organiser !

    Bisous les filles !

  22. c’est génial !
    j’ai exactement la même chose en format électronique
    mais j’avoue que le côté joli + écriture à la main me fait de l’oeil du coup
    biz

  23. Faudrait que j’essaye ça, dans une version plus simplifiée, parce qu’à force d’encombrer mon agenda pro de petites notes partout… avec des listes de livres, de recettes, etc, ça me tente bien.
    Bonus: merci pour l’idée cadeau, version année civile 2017, je sens que ça va dépoter sous le sapin!

  24. Je me suis lancée aussi dans un bujo pour cette rentrée de septembre.
    Cela prend un peu de temps au début, mais je pense que cela donnera du positif à ma vie quotidienne, surtout pour éviter d’oublier mes idées d’articles, mes idées de bouquins etc.

  25. Oh c’est rigolo, je viens de m’y mettre pour la rentrée! (mais le tien est beaucoup plus joli!).
    Je crois que je vais m’inspirer pour ton calendex pour l’année entière car je n’avais pas encore trouvé de bonne formule pour cette page.
    Je viens de démarrer ce système mais j’aime beaucoup car cela m’évite d’avoir plein de feuilles volantes ou plusieurs carnets et des bouts de liste sur chaque.
    Je commence en douceur et j’espère l’améliorer au fil de son utilisation. En tout cas pour l’instant c’est un vrai plaisir de le créer petit à petit!

  26. J’en vois partout depuis quelques temps mais je n’arrive pas à me lancer… Ton article me donne envie de tester.
    Par contre en pratique comment as-tu fait pour les liste hors agenda ? Elles sont toutes au début ? Ou insérées entre les pages de l’agenda en fonction du moment de création ? Tu as laissé plusieurs pages vierges pour l’index ?
    Merci d’avance

  27. c’est rigolo, ta conclusion pourrait être la mienne lol… bon j’ai le même matériel (carnet sauf la couleur, les feutres et les stylos noirs…) bref merci pour tes conseils, j’ai prévu de me lancer demain… biz

  28. Pas de Bujo par ici (pourtant le tien donne drôlement envie), mais un Tracker que je tiens depuis presque un an. Pas dans l’idée de m’aider à tenir de bonnes résolutions, mais plutôt pour faire un bilan joli en fin de journée. J’ai listé des choses qui me font du bien : faire une photo, prendre le temps de lire, cuisiner, faire du yoga, dessiner…
    Si je n’ai rien à colorier un soir, pas grave, je ne m’oblige à rien. C’est le reflet de ce jour-là, rien de plus.
    Par contre, avoir un tableau joli plein de couleurs (une différente chaque jour) me souffle souvent de me lancer dans une de mes tâches chouchou plutôt qu’autre chose. Et ça m’a permis de me rendre compte de la récurrence de certaines habitudes. J’ai été surprise de voir qu’il n’y avait pas un jour sans que je prenne un thé ou que je fasse mon exercice de respiration. Et savoir que même dans la pire des journées, il y a au moins eu ces deux petits moments-là rien que pour moi, ça réconforte.
    Je note aussi chaque mois dans le même carnet une phrase trouvée au gré de mes lectures. C’est intéressant de voir comment ces citations ont évolué au cours de l’année. Un reflet inconscient de ce qui m’a touchée…

  29. Je pratique le bullet par intermittence et suis trs a l aise avec le format année scolaire, donc profitant d un temps libre pendant l été, je me suis fait ce « meilleur ami » , je jongle entre vie privée, vie pro largement dépassée et vie de free lance, d avoir tout sous la main, aussi bien le quotidien de la maison que le quotidien du boulot, pour moi c est du temps de gagné. Comme j aime l Asie, je l ai décoré de photos de sourires, de buddhas et de fleurs exotiques, j ai attaché un ruban comme marque page et un autre différent pour accrocher un critérieum, comme cela pas de ratures . C est fonctionnel et je ne risque pas de le perdre (ou bien j ai de l espoir) c est un zap book tout moche recouvert de papier doré avec des étoiles !

  30. Bonjour,

    Génial ! C’est un peu ce que je fais avec mon agenda où je mets plein de choses (plusieurs listes, une pochette par enfant avec toutes les infos qui le concernent) dedans pour avoir un maximum d’infos avec moi et pour me désencombrer l’esprit autant que possible !

    Bravo !

    Et merci pour ce partage intéressant et instructif.

    Bonne continuation !

  31. hiiii je te le redis ici, j’adore, ça y est j’ai acheté mon carnet, noir tot con, mais je vais lui faire une couverture en tissu. je dessine pour le moment et je me lance demain dans le contenu. merci de m’avoir donné cet élan qui me manquait.
    biiiiisous

  32. J’avais raté cet article (j’ai vu le lien chez Rita Le Chat). J’arrive donc après la bataille…
    Ça me pose questions.
    Cette année, pour changer, je suis parti à un gros salon professionnel sans faire de liste à cocher au fur et à mesure des RDV. Ça me réjouissais de cocher au fur et à mesure : avec l’idée de voir mon travail avancer.
    Que neni.
    Cette année, sans cette liste, j’ai vu tout le monde avec BEAUCOUP moins de pression et de stress – J’ai même fini plus tôt que d’habitude !
    Toutes ces listes en fait ça me file le stress. Je ne suis définitivement pas une fille à liste.
    Moi j’adore mon agenda électronique car il me permet de changer les RDV sans raturer de partout : sur le papier il y a tellement de rature que ça me stresse : y’a plus de place pour écrire à la fin ! Et surtout : mon agenda il sonne pour me rappeler qu’il y a quelque chose à se rappeler et ça c’est précieux.

    Mais je dois admettre que ce cahier est de toute splendeur 😉
    Et je conçois que se concentrer pour y écrire ou dessiner doit faire du bien à l’esprit.
    Je pense que ça doit être sympa de s’y replonger à posteriori, comme dans un journal intime un peu. Mais pour le côté organisationnel, je passe mon tour 😉

  33. Merci ! J’ai lu ton article il y a une semaine ou 2, je ne connaissais pas le bullet journal, mais ça m’a tout de suite donné envie, et je me suis lancée hier soir, j’adore !! (Et ça va peut être faire des petits à mon travail !)
    Et pour couronner le tout, mes enfants ont aussi eu droit à leur cahier, qu’ils adorent aussi !
    Alors pour tout ça, merci !!

  34. Et bah moi je m’y suis mise grâce à toi ! Cela m’aide surtout à réaliser la quantité de travaille que je produis pour m’accorder plus de temps pour moi <3
    Merci encore du tuyau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *