Conseils pour un stage de voile enfant au top !

wbzh_voile02

Cela fait maintenant 3 années de suite que mes enfants font une semaine de voile durant l’été. Je vous en parlais déjà dans ce billet et je suis toujours aussi contente de la manière dont ça se déroule et de ce que cela leur apporte. Et cette année encore, ils étaient accompagnés par leur cousin.

Avec trois enfants âgés de 8 à 6 ans, il fallait être opérationnelle chaque matin pour que tout ce petit monde soit équipé comme il faut. ça tombe bien, au bout de 3 ans, j’ai fait le tour de tout ce qu’il faut pour qu’ils arrivent et repartent de leur matinée de voile dans les meilleures conditions.

Je partage avec vous ce qui me semble important car une matinée sur l’eau, c’est bien différent qu’une matinée à pratiquer un autre sport.

AVANT :

Que le stage se déroule le matin ou l’après-midi, il est important que l’enfant parte le ventre plein car passer 2 heures sur l’eau, ça creuse ! Un coup de pompe en plein milieu de la matinée peut être vraiment très gênant et démotivant. On mise sur un petit déjeuner copieux avec des céréales (pas trop sucrées pour éviter l’hypoglycémie) ou des tartines et des fruits.

A la maison, on tartine généreusement son enfant de crème solaire, surtout au visage et sur les mains (les parties les plus découvertes), ça permet de gagner un peu de temps sur place. La crème solaire SPF50+ est impérative, même si le temps est nuageux.

Pour les filles, il faut penser à attacher les cheveux pour qu’ils soient le moins gênants possible en mer avec le vent.

L’EQUIPEMENT :

En général, les clubs prêtent du matériel. A Port-Louis : les combinaisons + les coupe-vent + les gilets de sauvetage sont mis à disposition.

A cela, j’ajoute : un maillot de bain à mettre sous la combi + une casquette + une paire de lunettes de soleil + une paire d’Aquashoes (je vous en parle ici). Les années précédentes, c’étaient les vieilles baskets de l’année qui faisait office de chaussures de bateau mais sincèrement, les Aquashoes sèchent super vite et évitent la macération (et les odeurs bof bof), je conseille vivement.

équipement stage de voile enfant

Demandez avant le stage l’équipement qui est nécessaire pour composer votre petit trousseau.

A tout cela, j’ajoute :

une serviette par enfant pour sécher au mieux les pieds, au pire de la tête aux pieds !

un slip ou une culotte propre (le bonheur d’avoir les fesses au sec après de longues heures dans l’humidité…)

un sac étanche (je me sers de mon ancien sac à couches lavables) pour récupérer les maillots de bains.

un truc à grignoter car les enfants sont affamés. J’aime bien les bananes ou les abricots secs qui leur redonnent un petit coup de fouet.

Un sweat-shirt.

 

APRES :

Si le stage a lieu de la matin, donnez-leur quelque chose à grignoter en les récupérant et ne traînez pas pour les faire manger à midi car les enfants s ont littéralement vidés. Ils dépensent une énergie impressionnante et sont vite « cuits ». Si le stage a lieu l’après-midi, prévoyez un goûter consistant.

Une fois au sec, les enfants ont un vrai coup de barre et peuvent avoir froid. Un sweat zippé à capuche est parfait à ce moment-là pour récupérer tranquillement.

 

EN PLUS :

D’une année sur l’autre, pensez à apporter le carnet de voile de votre enfant pour que les moniteurs suivent sont évolution et qu’ils indiquent les différents niveaux obtenus.

Voilà, j’ai fait à peu près le tour, même si j’imagine bien que j’ai publié plein de trucs. N’hésitez pas comme d’habitude à ajouter vos conseils et expériences ou à poser vos questions en commentaire !

11 commentaires

  1. Quelle chance de pouvoir pratiquer la voile si jeunes ! Nous avons du mal à imaginer nos petits-enfants aînés, de l’âge de Fleur de sel, diriger déjà un bateau. Pour tous les 3, la toute première fois qu’ils ont mis le pied sur un bateau a été cet été… pour une croisière sur la Seine !

    1. On a le plaisir de vivre en bord de mer et d’avoir ces cours proposés. j’en profite poiru faire venir mon neveu parisien et pour lui offrir le stage depuis 2 ans. Il adore !

  2. J’ai pratiqué beaucoup de sports nautiques étant jeune et tout ce que tu dis est vrai, nous on avait les tartines beurre 1/2 sel (je n’ai su que l’autre existait qu’à l’âge de 15 ans..) avec du chocolat râpé, et le grand bonheur rentrer dans la voiture chauffée au soleil… C’est vrai que c’est une chance en plus la voile apprend le respect des règles, l’autonomie, le travail d’équipe et donne confiance au jeune…

  3. Bonjour, nos enfants font de l’optimist en Belgique (nettement moins beau que la Bretagne mais tout aussi fun) et ont fait 3 stages à Saint-Vaast-La -Hougue pendant nos vacances (là par contre, c’est très joli surtout qu’ils vont pique-niquer sur l’île de Tatihou en bateau, ce qui resoud le problème des enfants affamés). Un cordon avec 2 petites pinces pour attacher la casquette à la combinaison est bien pratique en cas de rafale de vent. Nous en avons trouvé dans un magasin d’articles de bateau.

  4. Je confirme, il vaut mieux une casquette qui tienne bien sur la tête. Et un cordon pour les lunettes, ça peut être bien aussi. Plus tard, ils peuvent avoir besoin de mitaines pour protéger leurs mains (ça brûle, un bout qui file!)

Les commentaires sont fermés.