Tawashi : l’éponge homemade

DIY tawashi via Wonferful Breizh

Cela fait plus d’un an que je veux tester les tawashis ! Mais qu’est-ce qu’un tawashi allez-vous me demander ? C’est une petite lavette réalisée à la main avec du tissu de récup’ qui remplace l’éponge. L’intérêt est triple car non seulement on offre une seconde vie à nos habits mais en plus, on s’économise l’achat d’une nouvelle éponge et on allège sa poubelle (et vous savez que moi, l’allègement de la poubelle, ça me tient à coeur !).

J’avais découvert ce DIY chez Camille (filez lire son blog qui fourmille de bonnes idées de recyclage) et je m’étais promis d’essayer au moins une fois pour voir.

Le matériel :

– une planche de bois

– 20 clous de 4-5 cm

– des vieux collants/tee-shirts à manches longues/leggings

– une règle

– un crayon de papier

– une paire de ciseaux à tissu

DIY tawashi via Wonferful Breizh

– Tracez un carré de 14 cm de côté. Marquez des points à 3cm, 5 cm, 7 cm, 9cm et 11cm sur chaque côté.

– Plantez les clous là où vous avez marqué les points.

DIY tawashi via Wonferful Breizh

DIY tawashi via Wonferful Breizh

– Découpez les jambes ou les bras de vos vêtements (j’ai pris des vieux collants et des vieux leggings de Fleur de Sel, parfait côté taille). Cela vous donne donc comme des bracelets de tissu.

– Enfilez une rangée de bracelets sur le métier à tisser.

DIY tawashi via Wonferful Breizh

– Enfilez les perpendiculaire en tissant : un coup au-dessus, un coup en dessous.

DIY tawashi via Wonferful Breizh

DIY tawashi via Wonferful Breizh

– Pour terminer , rabattez les mailles. Pour cela, prenez la dernière maille d’un coin du carré, passez-la dans la maille qui est sur sa gauche, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une maille qui vous permettra d’accrocher votre tawashi à votre robinet.

DIY tawashi via Wonferful Breizh

TADAM !

DIY Tawashi via Wonderful Breizh

DIY tawashi via Wonferful Breizh

C’était mon premier donc il n’est pas super régulier mais dès le lendemain, mes deux grands en ont refaits tout seul et nous avons donc une jolie collection de tawashis de toutes les couleurs ! En plus, ça les passionne et ça les occupe utilement !

Si vous préférez, vous pouvez également réaliser un tawashi au crochet.

Mon avis : A mon grand étonnement, le tawashi est vraiment pratique. Il nettoie bien et se prend bien en main. Il se rince aussi facilement. J’avais peur qu’il ne garde des petits morceaux dans ses plis mais vraiment, il se nettoie sans souci. D’ailleurs, il passe en machine. Je l’utilise pour la vaisselle du quotidien mais j’évite les poêles trop grasses ou les casseroles à récurer. On peut s’aider de coquilles d’oeufs mixées pour mieux récurer mais je n’ai pas encore essayé. Son gros défaut ? Il met du temps à sécher car il s’essore difficilement.

Alors, envie d’essayer le tawashi chez vous aussi ?

69 commentaires

  1. Je la vois depuis un an aussi et je veux tester mais la peur de me planter, avec ton tuto je vais surement y arriver, parce que moi aussi la réduction de déchet +++ me tient a cœur et je progresse beaucoup! J’en suis qu’a une poubelle de déchet ménager (pour 4) par semaine et je suis fière de moi.

  2. Génial ! Ce que j aime le plus dans cette idée, c’est le recyclage des vieux textiles. Si on ajoute l’aspect écolo et économe, j adopte !!! Quelques clous, un vêtement à recycler et j me lance, les copines vont être jalouses, car en plus, j trouve ça super joli ! Merci du partage.

  3. Comme souvent, tu as un temps d’avance sur moi, ça fait longtemps que je veux tenter, ce diy tombe à pic ! Pas sûre d’avoir compris comment arrêter les mailles mais en faisant ce sera peut-être plus clair, sinon… je recommencerai 😉
    Très bonne idée pour bricoler avec les enfants ! Comme ils adorent « nettoyer » la baignoire avec des gants de toilette en prenant leur bain, je vois bien ces petites éponges faites par eux-mêmes à la place. (Et voici une partie de la case « petits bonheurs » prête à être cochée dans le défi 🙂

    1. Pour rentrer les mailles, il me semble que Camille (Lilacam sur Instagram) a fait une vidéo pour expliquer. Si tu remontes dans ses archives, tu devrais retrouver si besoin. Et tu vas voir, les enfants prennent vite le coup de main !

  4. Une excellente idée et un atelier sympa pour mon petit gars, merci Marjolaine.

    J’ai découvert la visite de ta maison chez Design Mom, j’ai été épatée de te retrouver sur un blog américain que j’aime lire. Et ton interview était très intéressante, chapeau !

  5. J’ai appris hier que ça existait, et te voilà pile poil dans un bon timing aujourd’hui. certainement une tentative ce week-end, mais pas sûre d’avoir de quoi le faire aussi joli que celui-ci (J’ai des ados, ça ne porte pas de rose, les ados, pas en leggings, en tout cas 🙂 )

  6. Tiens, il faudrait que j’essaie !
    J’ai déjà réduit quasiment à zéro l’utilisation d’essuie-tout en n’utilisant plus que des carrés d’éponge (achetées à la base à Ikéa il y a plus de 6 ans pour essuyer les régurgitations des gremlins bébés …), alors, ça me tente bien !
    Bises !

  7. En tant qu’écolo et créatrice d’articles lavables et éthiques (moins de déchets) je ne peux qu’approuver!! Super ce tuto et on recycle en plus!! Je crée des lingettes lavables et des carrés doux en éponge et coton et je donne une seconde chance aux tissus quand je le peux comme avec les draps anciens que j’utilise pour les bouillottes sèches que je crée. Je vais peut être me laissée tenter par ce système!! Il faut que j’y réfléchisse!
    Merci pour ce tuto et tes explications, bravo!

  8. Génial ! Merci.
    Jusqu’à présent, ma maman me faisait des lavettes, semblables à des maniques mais en plus épais car je déteste les éponges qui, rapidement, se désagrègent en petits morceaux.
    J’aime bien cette façon de réutiliser les vieux tissus ou vêtements plutôt que de les jeter.
    Merci de votre partage. Avec votre tuto, plus besoin de prendre la machine à coudre !

    Bonne fin de journée !

    Cordialement.

  9. Wow je suis tombée sur cet article parce que je suis curieuse. Je ne connaissais pas du tout et c’est vrai que l’idée est pas mal. Reste plus qu’à trouver une matière qui sèchera plus vite et ce sera parfait !

  10. bonsoir ,
    je fais aussi mes lavettes mais en coton (laine) , mais les votre sont encore mieux , comme vous dites recyclé, je vais m’y mettre merci encore bonne soirée

  11. coucou,
    je trouve ton DIY très sympa, ça ma rappelle nos petites aventure vécu en brousse à Madagascar où il n’y avais pas forcément tous ce dont on avaient besoin, on fabriquaient donc nous même des choses comme de tawashi par exemple et on le faisaient à la main 🙂

    contente de découvrir ton DIY, des bisous 🙂

  12. Au sujet de l’allègement de la poubelle, Céline, notre commune offre 2 poules par foyer, hein que c’est pratique, rigolo et ecolo Marjolaine !

  13. J’ai fait des Tawashi avec du fil extralarge RibbonXL que j’ai crocheté. C’est un fil épais mais allégé avec des petits trous. ça lui permet de sécher plus vite et d’éviter les désagréments de ces tawashi épais, mais on perd le coté écolo 😉

  14. Bonjour,

    Est-ce que la dernière étape ( Pour terminer , rabattez les mailles. Pour cela, prenez la dernière maille d’un coin du carré, passez-la dans la maille qui est sur sa gauche, et ainsi de suite ) pourrait être plus expliquée, svp ?
    Passer la première maille est assez simple. Ensuite, vous prenez la maille qui était sur le clou à gauche ou bien celle qui vient d’être formée en passant par-dessus la 1ère ? J’obtiens une forme un peu curieuse au final !!! Donc, je m’interroge…
    Merci pour votre aide et pour vos astuces.

    Cordialement.

    1. En fait, tu prends une maille dans tes doigts puis tu prends toujours la maille qui est à gauche, tu la rentres dans la première maille et elle devient la nouvelle maille référente. Ensuite, tu recommences avec la maille qui est à gauche, etc. Sur le compte Instagram de Lilacam, il y a une vidéo 😉

  15. Bonjour,

    Merci de ces précisions qui m’ont permis de réaliser mon premier tawashi et de montrer à l’une de mes filles comment faire de même.

    Bonne journée !

    Cordialement.

  16. Whaa! Génial! Moi qui ais horreur des éponges mais qui n’aime pas non plus faire la vaisselle avec une lavette, cette solution est à tester absolument! Merci pour ce tuto!

  17. Bonjour.
    Pas encore testé le tawashi que je découvre mais c’est intéressant. A voir.
    En attendant, pour faire la vaisselle, j’utilise depuis plusieurs années des brosses naturelles en bois. Se trouve en magasin bio. Plus agréables que les éponges ou les lavettes.

  18. Ping : DIY Tawashi
  19. J’en fait depuis longtemps. Les vieilles chaussettes orphelines (celles dont la petite soeur a été mangée par le troll de la sécheuse…) sont parfaites pour ça. On peut faire des couleurs suivant l’usage. On en a plein donc on les lave souvent. C’est top.

    1. Le souci est que comme ils sèchent très lentement, l’odeur n’est pas agréable et cela favorise la prolifération bactérienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *