L’assec du lac de Guerlédan

wbzh_guerlédan01

Cela faisait un moment que nous avions réservé nos billets pour une visite guidée en famille au lac de Guerlédan. Au fond du lac de Guerlédan, devrais-je dire ! Nous y étions venus l’an passé pour nous y baigner et nous nous étions promis d’y retourner lors de son assec entre mars et novembre 2015.

Installé entre le Morbihan et les Côtes d’Armor, Guerlédan est le lac artificiel le plus grand de Bretagne. Il est régulièrement asséché pour entretien mais il n’avait pas été vidé depuis 1985, vous imaginez l’événement !

Il a fallu un mois pour vider le lac. Apparemment, ceux qui ont vu le paysage juste après la vidange ont assisté à un spectacle lunaire…

En ce qui nous concerne, nous avons découvert la vallée verdoyante, baignée de lumière derrière un petit voile brumeux. Il est bien difficile d’imaginer que ce que nous avons sous les yeux est habituellement englouti sous des millions de m3 d’eau et ce depuis presque 1929.

Avec notre guide, nous avons pris la direction des carrières d’ardoises où l’on voit encore les vestiges du travail accomplis par les travailleurs de forces puis nous sommes descendus pour marcher sur le chemin de halage au bord du Blavet (qui a retrouvé son lit) et nous sommes même entrés dans les ruines d’une maison encore debout. A certains endroits, la vase a tellement séché qu’elle fait de grosses écailles, à d’autres endroits, on marche sur les ardoises.

C’est fou de se dire que toute cette vallée autour de nous qui semble abandonnée est en fait immergée et fréquentée par les poisson. C’est incroyable de voir ces arbres encore debout après plus de 80 ans passés sous l’eau. D’ailleurs la guide nous a raconté que les arbres auraient tous dû être abattus avant le premier remplissage du lac mais qu’il avait beaucoup plu cette année-là et que le travail n’avait pu être terminé.

Tant mieux, ces arbres, tels des fantômes dressés, rappellent que cette vallée a un jour été habitée avant d’être engloutie.

wbzh_guerlédan13

wbzh_guerledan02bala

wbzh_guerledan12

wbzh_guerledan11

wbzh_guerledan10

wbzh_guerledan09

wbzh_guerledan05

wbzh_guerledan07

wbzh_guerledan03

wbzh_guerledan06

wbzh_guerledan05

wbzh_guerledan04

Nous avons assisté à un spectacle exceptionnel et si vous aussi vous souhaitez voir le lac asséché, ne traînez pas. Il sera à nouveau rempli fin octobre et grâce à de nouvelles technologies d’entretien, il ne sera vidé que dans une cinquantaine d’années… Autant vous dire que si je revois un jour le fond du lac, je l’arpenterais peut-être avec une canne…

Les visites sans guides ne sont pas autorisées mais visiblement, pas mal de monde y va quand même, c’est comme le hors-piste. Attention car nous avons vu plusieurs personnes qui ont manqué de s’enliser et il y a régulièrement des accidents sur le site. Pour les visites guidées, c’est par ici !

EDIT : nous avons payé 4€ par adulte pour la visite guidée d’1h30, c’était gratuit pour les enfants.

21 commentaires

  1. Mes parents ont vu le lac trois jours après l’assec, il y a une photo sublime tu te crois sur la lune! J’y suis allée en Aout, même la c’était troublant, la végétation qui reprend ses droits. Bon je suis déçue je n’ai pas été a Trégnanton ou il y a la maison, mais les images que j’en garde sont bien belles à l’anse de Sordan!
    Deux euros une visite guidée c’est pas la ruine, pour ne pas s’enliser! (et pis c’était gratuit pour les – de 12 ans)

    1. Oui, on a beaucoup parlé de ce côté lunaire ! Mais la nature est d’une telle force, c’est incroyable !

  2. Vu aussi au printemps : incroyable paysages bruns et craquelés.
    Je l’avais vu enfant – en voyage scolaire ? avec le centre aéré ? en tout cas en bande d’enfants je me rappelle que nous avions été impressionnés par le grand vide et la sensation de désolation créée par les ruines : le temps passe. Y serai-je encore dans 50 ans ?

  3. Le temps m’ayant manqué pour y aller au tout début, j’ai abandonné l’idée de m’y rendre, pensant être frustrée de découvrir les lieux autrement que complètement lunaires. Mais plus ça va, plus je réfléchis à y aller malgré tout. Car ça semble tout de même encore impressionnant, malgré l’herbe qui a repoussé, et puis, ce serait le meilleur moyen pour ne pas nourrir de regrets !

    1. Je t’avoue que je n’en avais jamais entendu parlé avant notre promenade de l’an passé mais il a fait beaucoup de bruit cet assec cette année !

  4. Oh ! Jamais nous n’aurions pensé que le fond d’un lac asséché pût être si verdoyant ! C’est fou comme la nature reprend vite ses droits et répare tout ! Très intéressant votre article, vraiment.

  5. Ma fille a fait une colo là bas l’an passé pour y faire essentiellement de la voile, canoë… Elle y est retournée cette année pour y faire…. de l’escalade et du vélo ! Impressionnant de voir ce site vidé de son eau ! La nature y reprend ses droits rapidement et c’est assez bizarre de voir ces arbres morts, complètement dénudés et cette verdure qui réapparaît. J’ai trouvé çà pour ma part assez émouvant.
    Bonne journée !

  6. Superbe découverte merci ! Je n’avais jamais entendu parler de ce lieu, et j’aimerai bien me programmer un we pour le découvrir…. vite, il faut se dépêcher !!

  7. Nous y sommes allés en Mai, et effectivement nous étions sur la lune, c’est impressionnant de voir la nature reprendre ses droit de cette manière, je n’avais pas imaginé ça !

  8. C’est impressionnant de voir tout cet espace verdoyant, qui va être recouvert d’eau d’ici peu… je n’en ai pas entendu parlé mais je vais voir pour un petit week-end familial breton en famille avant ma reprise. Je suis curieuse de savoir comment ils vont le remplir!

  9. Ah mince ! Quel dommage qu’on n’ait pas su ça quand nous étions dans le Morbihan cet été. C’est impressionnant, ce site !
    J’avais aussi il y a quelques années vu un lac en Espagne de la surface duquel émergeait le haut du clocher du village de la vallée qui avait été engloutie lors de la création d’un barrage. Brrrrr… j’en ai encore des frissons…

  10. Toujours glacée d’imaginer la vie d’avant engloutie. Cela me fait le même effet en traversant le lac de Serre Ponçon dont je sais qu’il reste des constructions englouties.
    Je ne savais pas pour Guerlédan. N’ayant donc pas imaginé y aller cet été, j’espère pouvoir y faire un saut lors des prochaines vacances en espérant que ce soir toujours accessible.
    J’ai vu dans les commentaires Guerlédan, et aussi Trégnanton. Où vaut-il mieux aller pour faire la visite. Les 2 sont reliés par les chemins ? Merci de tes précisions, merci pour cette découverte…

  11. C’est ma région d’enfance (mes parents habitent a 8km) et nous y sommes allés 3 fois depuis l’assec. La première fois le paysage était vraiment lunaire, pas de verdure tout gris… incroyable (j’avais de vagues souvenirs d’il y a 30 ans mais c’était encore plus chouette).
    La 2eme fois et 3eme fois la verdure commençait juste a apparaitre. Les paysages étaient deja tellement différents.
    En voyant tes photos je me dis qu’il faut vraiment qu’on y retourne une dernière fois pour voir cette végétation qui a poussé! C’est décidé en octobre on y retourne…
    Merci du partage.

    Et si ça t’intéresse de voir 2 autres étapes j’ai 2 articles sur mon blog : http://www.titval.fr/tag/guerledan/

  12. J’y suis allée le tout dernier vidage qu’ils ont fait, il était donc complètement vidé avec ses paysages lunaires. J’avais vraiment l’impression de voir des photos de la lune en réalité. Les souches d’arbres qu’on dirait qu’elle sont fossilisées, les arbres encore debout, les ruines des maisons toujours là, les petits murets également, tout ça était vraiment impressionnant. Fin août on est passé à une anse (?) qu’on avait vue (c’est où on peut se baigner quand il est en eau et où il y a le gros barrage sur la gauche) la première fois et j’ai été très étonnée de voir comment la végétation avait repoussée (puis je me suis rappelée qu’il y avait déjà des petites pousses quand j’ai été). J’ai maintenant très hâte de le voir en eau moi qui ne l’ai jamais vu en eau.
    Pour l’histoire du vidage on avait parlé avec un monsieur qui habitait à côté et il nous a dit que normalement il ne sera plus vidé par rapport au nouveau système et que si il est vidé c’est en effet dans 50 ans.

  13. Merci les filles pour cette superbe idée de balade. L’occasion pour mes parents de retrouver enfants et petits enfants pour une belle journée d’automne. Nous étions 14, de 6 mois à presque 60ans à découvrir ce superbe paysage et l’histoire de cette vallée. On yretournera pour le découvrir en « vrai » et puis nous irons longer le chemin de halage un peu plus loin également!

Les commentaires sont fermés.