Tour de Houat : j’y vais mais j’ai peur

houat12

Dans 4 jours, je serai sur la ligne de départ du Tour de Houat, 2ème édition. Souvenez-vous, il y a quelques temps, alors que je n’étais même pas saoule, j’ai promis à Céline et ses copines de courir le Tour de Houat avec elles.

Je vous avoue que quelques mois après avoir fait cette promesse, je me dis que parfois (OK, souvent), je parle trop. Parce que là, à 4 jours de la course, je balise un peu.

Beaucoup.

Parce que bon, 17 km avec de la plage, des falaises et des escaliers, ça me file un peu des angoisses.

Tout le monde me rassure en me disant que :

1 – C’est joli et que la beauté du paysage va me porter.

2 – Le jour de la course, l’adrénaline qui fait qu’on se dépasse.

3 – « Tu vas en ch…, c’est certain mais tu vas y arriver » (ça, c’est ma Céline qui  le dit)

4 – Tu es bien préparée, ça va le faire.

Et c’est vrai, je pense que je suis bien préparée. Aussi bien que je peux l’être avec mon niveau de départ. En août, je suis partie courir 3 fois par semaine seule ou avec ma copine Olivia. J’ai couru jusqu’à 10, 12 et même 15 kilomètres la semaine passée.

wbzh_running

Oui, oui, j’ai couru 15 kilomètres (je l’écris plusieurs fois car moi-même, j’ai du mal à y croire). Tout doucement (8 km/h), certes mais quand même, je les ai courus et j’ai même accéléré durant le dernier kilomètre parce que j’avais encore du jus.

Je vous jure que si l’on m’avait dit il y a quelques mois que je ferai 15 km, juste pour m’entraîner, je n’y aurais pas cru.

Maintenant, je prends un vrai plaisir à courir. Le  premier kilomètre est toujours un peu raide pour moi. J’ai envie d’arrêter alors que je viens juste de partir mais au fil du temps, je cours sans y penser et sans souffrir du tout.

Quand j’ai couru 15 km, j’étais au téléphone avec ma copine Olivia durant les 10 premières bornes (elle courait elle aussi mais à Paris !) et puis j’ai écouté un podcast de France Inter et je n’ai pas vu le temps passer. J’ai couru durant 2 heures (oui, ça paraît fou) et à aucun moment, je n’ai eu mal, à aucun moment, je ne me suis dit que j’allais arrêter avant.

Mais bon, j’ai couru avec peu de dénivelé, je me dis que courir sur le sable doit ressembler à l’enfer sur terre et ces escaliers en enfilade sur le parcours me fichent la trouille. J’y vais, mais peur.

Oui, je pense que je suis prête pour faire ce trail et que même si c’est dur, je vais y arriver. A ma vitesse mais je vais y arriver.  En revanche, ma Céline, celle que vous connaissez bien, celle avec qui j’écris ce blog à 4 mains, a été obligée de jeter l’éponge et ne pourra pas participer à cause d’un ménisque récalcitrant…

Forcément, courir sans elle, ça me rend aussi un peu triste mais du coup, je vais certes courir à cause d’elle mais désormais aussi pour elle. Alors samedi, entre 11h et 13h, pensez à moi 😉

22 commentaires

  1. Quel challenge ! Bravo pour ta persévérance et plein de bonnes ondes pour la course.
    J’ai fait ma première vraie course en juillet et ce fut une belle expérience !

  2. Je suis super admirative !!
    Plein de pensées positives pour samedi et un bon rétablissement à Céline !

  3. Bon courage pour ce challenge ! Tu as déjà couru 15km, les 17 ne seront qu’une formalité parce que oui, avec l’adrénaline de la course, tu ne verras même pas les km passer – enfin si, peut-être les derniers un peu quand même mais il y aura du monde pour t’encourager 🙂

  4. Courage courage ça va aller !!!!! je suis très admirative bravo déjà à l’avance pour cette belle préparation !!!!!
    Moi aussi je vais préparer la traversée Lorient-Groix à la nage cette année ( enfin je crois oups !)
    Bises et d’énorme bises d’encouragement <3

  5. Bon courage pour ce tour de Houat! Ce matin j’ai couru 12 km et j’étais super contente mais pareil, le 1er km est toujours difficile! Sur la fin je me suis motivée et j’ai pensé à toi et tes 15 km. C’est super ce que tu fais et je t’envoies plein d’ondes positives pour samedi! Bisous

  6. Bonjour,

    Je vous suis sur la toile et quelle surprise à la découverte de ce post sur Le Tour de l’Ile de Houat !!! Moi aussi je commence à me dire :  » mais dans quoi je me suis embarquée!!! ».
    Un défi avec ma copine Morgane et un objectif simple : Terminer !!!
    Et puis qu’on se le dise « on sera toujours plus rapide que ceux qui sont affalés dans leur canapé !!! »
    Alors RDV samedi !

  7. Triple bravo !!! Non mais quelle progression, c’est fou ! Je rêvais de faire les 16 km de mon village, mais faute de temps (et d’un bébé faisant ses dents et ne dormant pas la nuit) j’ai dû remettre ça. Alors triple bravo à toi d’avoir réussi à trouver le temps de t’entraîner quand bien même ça te paraissait si pénible au départ ! On connaissait ta détermination, mais là je suis encore plus épatée. Tu es inspirante 😉
    Pour la course, je sais que ça semble angoissant, mais au final, il n’y a aucune pression à se mettre: tu vas faire comme tous les participants: comme tu peux ce jour-là ! D’autres seront comme toi, vous pourrez courir un peu ensemble, les courses de ce genre se font toujours dans une super ambiance, très bienveillante. Je suis sûre que tu vas adorer et j’ai hâte d’avoir tes impressions ! (le temps, on s’en fiche, ça n’a aucune importance. Et si t’as besoin de monter les escaliers en marchant, personne ne t’en voudra. Pis si ça se trouve, t’auras même pas besoin de t’arrêter d’abord !).
    Je suis de tout coeur avec toi, bon courage, bonne chance, et GOOOOOO !!!

  8. ah la laaaa ! Bravo bravo !
    Plein de bonnes pensées pour ce super challenge, et bon rétablissement à Céline !

  9. Tu es parée, c’est indéniable et avec l’ambiance course, la joie, la folie, tout ça, ça sera une promenade qu’on abordera encore plus facilement. Une promenade un peu dure certes, mais tellement belle ! à samedi !

  10. TU PEUX LE FAIRE… TU VAS LE FAIRE !!!
    bon Courage… je penserai à toi !
    Bon rétablissement à Céline…

  11. Quel chouette projet. j ai vu tes instagram sur ton entrainement… A quelques jours (heures meme) de la course je te souhaite une tres belle course!
    Plein de courage, mais tu peux le faire c’est certain (et franchement courir sur du sable c’est pas si pire!!!)

Les commentaires sont fermés.