Le stage de voile

wbzh_stage_voile02

Cela fait deux ans que nous ne partons pas vraiment en vacances d’été. Je vous rassure, on ne se plaint pas parce que des vacances, même à domicile, dans le sud Morbihan, c’est quand même le top.

L’an dernier, nous nous sommes dit que c’était dommage d’habiter si près de la mer et de ne pas profiter des sports nautiques. Nous avons donc inscrit nos deux grands à un stage de navigation avec leurs copains. Ils avaient adoré ! Alors en 2015, c’était tout vu, nous allions rééditer l’expérience.

Cette année, ce sont donc mes deux grands et leur cousin (soit une bande de 7, 6 et 5,5 ans) qui partent tous les matins vers l’école de voile de Port-Louis pour 2h30 de cours intensif. Chaque matin, ils arrivent sur place, foncent choisir leur combi, leur coupe-vent et leur gilet de sauvetage. Ils s’équipent (avec mon aide, je transpire à grosses gouttes pour enfiler les combis !) et filent rejoindre leur moniteur.

wbzh_stage_voile01

wbzh_stage_voile03

Moi, j’adore les accompagner car à 9h, le port se réveille tranquillement et le soleil commence à chauffer doucement. L’endroit est sublime et la musique des bateaux au port me donne l’impression d’être très loin de ma maison.

Ma fille et son cousin n’ont pas encore 7 ans, ils sont donc au jardin des mers. En petit groupe de 6, ils découvrent chaque jour de nouvelles embarcations, apprennent le vocabulaire, découvrent comment agissent les vents, etc. Au fil de la semaine, ils sont de plus en plus à l’aise et participent de plus en plus aux manoeuvres.

wbzh_stage_voile04

wbzh_stage_voile05

Mon fils qui a 7 ans est inscrit au stage de dériveur. J’étais un peu sceptique concernant la capacité d’un enfant de son âge à manoeuvrer un bateau – aussi petit soit-il – mais je constate que jour après jour, il prend confiance. Ils sont deux par bateau et apprennent à échanger les commandes, à virer de bord, à barrer de manière autonome mais aussi à préparer le bateau et à le ranger.

wbzh_stage_voile07

wbzh_stage_voile06

wbzh_stage_voile08

Sincèrement, les enfants s’éclatent et en redemandent ! Ils terminent leur matinée enchantés et excités. Jusqu’à ce qu’ils s’installent dans la voiture. Là, je ne les entends plus jusqu’à ce que l’on arrive à la maison tant ils sont rincés !

Et puis moi ce que je constate et que j’aime vraiment, c’est que la voile est une excellente école pour leur apprendre l’autonomie et leur permettre de passer au-dessus de certaines appréhensions.

Certes, c’est une activité qui a un certain prix mais je compare cela aux sports d’hiver. Ce sont des sensations exceptionnelles qui laissent des souvenirs intenses pour toute la vie.

D’ailleurs chaque matin, quand je les vois partir tout équipés vers leurs bateaux, je me glisserais bien avec eux !

Et vous, fans de voile ou pas ?

PS : ça vous intéresse un billet avec quelques conseils pour que le stage de votre enfant se passe au mieux ? Si oui, je peux vous bidouiller ça 😉

35 commentaires

  1. j’ai toujours aimé regarder les enfants sur les optimists !

    nos enfants ont été habitués très jeunes à la mer et à la voile, car nous avons commencé la croisière avec eux quand ils n’avaient que 18 mois et à peine 3 ans et à l’époque dans des conditions très sportives car nous n’avions qu’un tout petit voilier, nous faisions les iles du Morbihan de Belle Ile à Houat, en passant par le golf du Morbihan et par n’importe quel temps sans prendre de risque toutefois !
    Il leur en ait resté un gout pour la mer et l’aventure, ils ont la bougeotte et aiment les voyages !
    bonne journée

  2. J’ai eu la chance de passer mon enfance au bord de l’eau et que dans mon école primaire l’activité voile fasse partie intégrante de l’enseignement. Le samedi matin nous avions optimiste et j’aimais tellement ça que j’en faisais le mercredi aussi!
    J’en garde des souvenirs très précieux et j’ai hâte de voir mes Demoiselles sur l’eau à leur tour!

  3. Mes 2 garcons de 14 et bientôt 12 ans sont mordus de voile. Ils ont commencé chez ma belle- mère dans le nord et continuent ici, à Nice, puisqu’ils sont membres à l’année! Avec leurs nombreuses années de pratiques. Ils ont commencé à 6 ans. Ils se débrouillent comm des chefs et savent diriger opti,cata… Le grand s’est même eclaté en char à voile cette année,une autre façon d’approcher la mer,le vent…c’est un sport que je conseille. Il développe l’autonomie,le travail en équipe,la solidarité,la persévérance …

  4. J’en rêve pour mon Pti Lu mais par chez nous ça commence qu’à 6 ans et ils doivent savoir nager…. Donc je patiente et j’espère que l’année prochaine sera la bonne!! ça doit être trop mignon de les voir sur les optimists!

    1. C’ets vraiment trop chou de les voir tous dans leur combis avec leurs glets et surtout, ils se débrouillent super bien !

  5. nous avons commencé comme cela avec nos enfants … résultat, à 15 ans notre fille est partie naviguer 10 mois, (elle a 29 ans maintenant et ne regrette surtout pas cette fabuleuse expérience) et notre fils (27 ans) se prépare pour sa seconde transat en solitaire sur un bateau de 6,50m …. bon courage !!!

    1. Oh génial, que c’est inspirant ! Il va faire la mini transat ? S’il a faite celle de 2013, ça se trouve, j’étais à son arrivée en Guadeloupe 😉

  6. On adore aussi….
    Les enfants ont fait jardin des mers puis optimist. Le petit a fait du mini-cata.
    L’an dernier, j’ai fait le stage de planche à voile avec mon grand et cette année, c’était avec le plus petit.
    C’est vraiment sympa comme activités et tellement chouette de partager ces moments avec eux!

  7. Complètement Fan de Voile: j’ai même exercée en tant que monitrice de voile durant mes jeunes années étudiantes (ya 10ans quoi). C’est très marrant de voir le point de vue « parent »

  8. Mes 2 enfants (10 et 12 ans) viennent de terminer un stage de mini catamaran dans les côtes d’armor. Ils ont adoré ! Ils avaient déjà navigué 2 fois en eau douce (sur lac). Et puis pour mon fils qui s’appelle Titouan, faire de la voile en Bretagne c’est agréable… Pour une fois, personne ne lui fait répéter ou écorche son prénom… Il est presque incognito !

  9. Merci pour ce billet qui me rappelle mes vacances … Nos 2 fils vont tous les ans à l’école de voile lors des vacances, à Quiberon. Déjà 2 ans de Moussaillons (équivalent au jardin des mers) et 2 ans d’optimist pour l’aîné de 7 ans (avec, cette année, une 4ème place sur 18 à la mini-régate qui clôt le stage – mode fierté maternelle = ON) et deux ans de Moussaillons pour le plus jeune de 5 ans. Ils adorent et feraient bien 2 semaines de stage plutôt qu’une ! Moi qui n’ai jamais navigué, je suis bluffée de voir mon (petit) grand partir seul en mer … Parfois je me dis qu’il viendra un jour où il emmènera sa vieille maman en croisière dans le Golfe ou peut-être même au bout du monde …

  10. En tant qu’ancienne monitrice de voile et passionnée je dis « Bravo »
    C’est super de les mettre quand ils sont petits… C’est ce que j’essaie de faire avec le smiens mais nous n’avons pas la chance d’habiter proche de la mer ou de l’océan…. Et en fait ils préfèrent venir naviguer avec moi plutôt qu’aller à l’école de voile pourtant il me semble que c’est le mieux mais bon je ne désespère pas ! 😉
    Et bravo à tes moussaillons !

  11. L’article de conseils m’intéresse : mon fils va faire un stage de voile comme tous les 6emes de son collège. Un des avantages de vivre au bord de l’eau. Lorsque nous avons emménagé en Normandie nous ne sommes pas partis en vacances pendant 5 ans car nous avions l’impression d’être en vacances toute l’année … Ou presque ….
    Super article en tous cas.

  12. Oh oui cela m’intéresse un sujet conseils sur ce thème.
    Mon fils de 6,5 ans a la chance de naviguer sur notre volier l’été et de faire des mini-croisières. cela lui plait mais son côté timide le freine à faire des stages de voile.
    Merci.

  13. Nous passons tous les étés au bord de l’eau chez mes parents dans le Finistère et jusque-là mes filles n’ont jamais voulu entendre parler de sports nautiques !! Un comble…Maintenant que nous sommes installés à Lorient (en fin de semaine prochaine exactement), j’espère qu’elles vont s’y mettre. Je les emmènerai faire un tour du côté de Port-Louis un de ces jours, mine de rien….Je vais peut-être même leur faire lire ce billet, tiens !

  14. Sérieux ? Nous avons joué les prolongations à PAP pour l’attendre. Vous étiez là bas pour quel bateau?

  15. OK, je vois bien … nous avons dû nous côtoyer à la marina de Gosier !
    Nous attendions Axel, sur le 229. Un vieux proto très lourd … Cette année il repart sur le 716, Raoul Pastèque, il espère se faire plaisir et arriver … beaucoup plus vite !

  16. Je garde d’excellent souvenir de mes cours de voiles à Port-Louis.
    A l’école primaire de Riantec, nous avions cours de voile pendant un trimestre, 1 jeudi matin sur 2. C’était GÉNIAL ! Bon ok, quand le ciel était gris et qu’il boucaillait, je ralait mais c’était vraiment cool ^^

    Maintenant que je suis a Port-Louis, j’adore croiser les petits mousaillons prêt à embarquer. C’est tellement mignon ! et dire que c’était moi il y a seulement 15ans.

  17. Je garde aussi un merveilleux souvenir de mes stages de voile en CM2 à Beg-Meil et au collège au Cap-Coz (Fouesnant, Finistère), le top du top des cours loin devant le français les maths et l’histoire !! En CM2 nous y allions à pieds de l’école, c’était une expédition vers la cale, mon père faisait parfois la « sécu » sur le zodiac pour dépanner

    J’ai récidivé plus tard, seule, puis avec Monsieur, lui encore plus fan que moi

    Aujourd’hui, notre loulou de 9 ans fréquente tous les étés soit mon club d’enfance (à Fouesnant bien sur), soit celui de Monsieur (à Marseille), soit les deux pour encore plus de fun. Il y retrouve des copines et des copains d’une année à l’autre et attend donc l’été prochain avec impatience !

Les commentaires sont fermés.