Le petit mobilier vintage de la famille

Mobilier poupée vintage

Je suis très sensible aux objets et à leur transmission. J’aime voir mes enfants avec le vieux gilet en peau de mouton de mon mari quand il était petit quand ils sont chez ma belle-maman. J’aime voir que mon vieux doudou Gros Pépère peut consoler les chagrins de ma grande fille. J’aime la très ancienne armoire de fiançailles bretonne offerte par une amie justement pour nos fiançailles.

J’aime aussi l’idée de donner une nouvelle chance aux objets en leur offrant une nouvelle jeunesse, en leur trouvant une nouvelle utilité. C’est ainsi qu’il y a deux ans je me suis retrouvée à rénover à grand renfort de peinture et de vide-greniers une maison de poupée que l’on m’avait donnée pour ma fille aînée. C’était un projet un peu fou mais j’étais tellement fière du résultat de cette maison de poupée vintage et ma fille l’avait adoré au premier regard, cela valait le coup.Il y a plus d’un an, Tante Annie, la cousine brestoise de ma belle-mère, m’a offert un très joli cadeau pour une des filles. Le lit et l’armoire fabriqués par son grand-père Albert, originaire de Lorient et mousse à 12 ans dans la marine à voile, spécialement pour elle dans les années 50. En plus d’être extrêmement touchée par ce cadeau, superbe héritage affectif, j’ai été subjuguée par le travail incroyable réalisé par ce grand-père Albert pour sa petite fille. Quelle finesse, que précision ! L’intérieur de l’armoire ressemble à une vraie avec ses petits cintres tout jolis.

Mobilier poupée vintage

Mobilier poupée vintage

Mobilier poupée vintage

Mobilier poupée vintage

Et puis cette peinture vieux rose, je l’ai trouvée charmante. Le lit était aussi garni d’un oreiller et d’un édredon rempli de crins de cheval, peut-être cousus par la grand-mère ?

Mobilier poupée vintage

Juste après avoir reçu ce cadeau, j’ai chiné une petite commode blanc cassé dont l’échelle me paraissait proche de celle de l’armoire alors pour un euro, je l’ai embarquée et remisée avec le lit et l’armoire en attendant d’avoir le temps de le remettre à neuf. Temps que je n’ai pas encore eu.

Mobilier poupée vintage

Ma belle-maman m’a proposé de s’en occuper et d’en faire un cadeau de Noël pour ma petite dernière qui joue beaucoup aux bébés. J’ai dit oui et avec plaisir parce que selon moi, cela ajoute encore un peu d’amour et d’histoire familiale à ce joli mobilier.

Alors maintenant, j’attends avec impatience le soir de Noël, surtout le moment où ma petite dernière ouvrira ses cadeaux et que je découvrirai le travail de l’Elfe du Père Noël aka belle-maman (à qui j’ai laissé libre-choix pour le nouveau coloris) !

Promis, je vous montrerai le résultat et on fera un « avant-après » comme je les aime !

29 commentaires

  1. Quand mon fils est né, j’avais 16 ans on va dire que je me fichais un peu de ces transmissions. Et puis quand ma fille est arrivée 13 ans plus tard, la vraiment j’étais dedans. Ma maman a ressorti un sac de fringues appartenant a ma soeur et moi, j’adore voir ma fille dans ces vêtements, jouer avec mes schtroumpfs, ou se poster devant la cheminée de mes grands parents et regarder leur photo de mariage comme je faisais quand j’étais enfant.
    J’ai hate de voir aussi le travail sur ces beaux objets!

  2. J’adore ces « vieux » trucs que l’on hérite de notre famille mais qui raconte tellement de choses. C’est encore plus joli d’avoir son histoire!
    Hâte de découvrir le résultat.

  3. Mon grand-pere était menuisier. Il a fabriqué la chaise haute et le petit lit ou ma soeur et moi avons fait nos premières nuits (complètes!) La chaise haute revit une 2e jeunesse, lorsque nous rendons visite a mes parents grâce a ma fille de presque 2 ans. Ma mère a aussi transformé le petit lit, a enlevé les pieds, l’a verni et il abrite maintenant plusieurs plantes de la maison, ça fait un effet vraiment chouette!
    PS: Je ne commente pas souvent, mais en tant que bretonne expatriée, je ne manque aucun de vos billets et j’adore votre blog!!

  4. C’est superbe cette idée de meubles de poupée, rien que l’idée déjà. Et puis qu’ils soient chargés d’histoire affective ajoute au charme et à la magie de Noël…Elle a bien de la chance Petite Gavotte 😉

  5. J’ai récupéré cet été la grande maison de poupée que ma grand mère avait fait fabriquer pour moi à noël il y a…quelques longues années (!!) et je l’ai offerte à mes deux ainés (garçon/fille) pour leur anniversaire commun (ils sont nés le même jour et le même mois à deux ans d’intervalle..)et je dois dire que j’ai adoré les voir jouer et découvrir tous les petits objets que petite, j’avais chinés un peu partout pour meubler cette maison qui me rappelle tant de souvenirs.. j’ai eu la surprise de voir mon fils de 7 ans, jouer à la poupée comme jamais..et j’ai prévu de relooker la maison dès que j’aurai un peu de temps..alors ton billet me parle tout à fait!

    ps: j’adore la petite commode…!

  6. Pour l’instant je suis celle à qui on transmet les choses, j’ai donc je ne sais combien de peluches et poupées de ma mère ( qui sont soigneusement rangés dans un coin ), une peluche de mon père, la seule peluche de mon père, un magasine Pif que j’adorais plus petite, des vieilles polypocket que ma mamie m’a donné et même une bague à mon papa qui m’attend pour dans quelques années.

  7. J adore ce beau cadeau. Mes filles et mon neveu jouent régulièrement avec nos jeux de petites filles. Ont fait leurs premieres nuits dans notre moise. Et notre maison accueille une armoire appartenant a nos aïeuls…

  8. mon mari est menuisier et il a fabriqué un lit pour sa 1ère nièce !! j’espère qu’il restera longtemps dans la famille !!
    il a d’ailleurs fabriqué celui ci car ma fille dormait déjà dans le lit de « famille » !!!
    longue vie aux « transmissions » !
    et j’ai hate de voir le avant après !

  9. Quelle belle transmission en effet ! Et quel travail. C’est beau d’imaginer ce grand père des années 50 en train de penser, de peaufiner tout cela pour sa petite fille. Ce n’est pas forcément l’image que l’on a des grand-pères de l’époque et pourtant il n’y a qu’à voir ces petits détails pour comprendre combien ce papi a dû y mettre du cœur ! Chanceuse Petite Gavotte !

  10. Oh c’est sublime !!

    Quelle chance de pouvoir transmettre des jouets de famille ! Je regrette encore à l’adolescence de n’avoir rien gardé !
    Récemment j’ai trouvé une dinette comme celle que l’époux avait petit sur ebay, mais un peu tristoune, je n’ai pas remporté l’enchère !

    Une prochaine fois j’espère ! J’aime tellement les jouets à qui on offre une deuxième vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *